Camp (2015)

Séjour d’autonomie de 5 jours à Senlis-Sur-Mer

Cette sortie avec nuitées en classe de découvertes au bord de la mer s’inscrit dans le cadre du projet d’école de l’année en cours: Communiquer pour réussir ou réussir à communiquer .
La découverte de l’histoire de l’ile Maurice, les thèmes et les compétences associées sont privilégiés. Cette classe de mer prolonge le travail de l’année. Elle a, également pour effet de fédérer autour d’un projet partagé, le groupe classe ainsi que l’école dans son ensemble.
Elle doit permettre de donner du sens aux concepts « vivre ensemble » et « savoir être ».
Ce séjour a pour objectif général de mettre en parallèle l’environnement familier des enfants et l’environnement de la classe de découvertes.

Les découvertes sont le support à une production de différentes traces écrites et dessinées (albums, panneaux d’exposition,courrier…) et types d’expression (poésies, danses ,chants …) afin de communiquer à d’autres de nouvelles acquisitions.

Les objectifs généraux

• Contribuer au développement de l’enfant dans toutes ses composantes (corporelles, affectives, sociales
et intellectuelles )
• Faire découvrir et comprendre un nouveau milieu, un espace mal connu ou inconnu.

• Développer la socialisation (vie collective, respect d’autrui, respect du matériel ). • Développer l’accès à l ‘autonomie.
• Faire une éducation à la santé (hygiène corporelle, alimentaire, de vie ..)
• Développer les relations entre l’enfant et l’adulte ( communication )

Les objectifs pédagogiques

Compétences transversales :

• Apprendre à observer
• Se montrer curieux
• Avoir l’esprit critique

Méthodes de travail :

• Mettre en place des stratégies d’investigation d’un nouveau milieu. • S’impliquer dans un travail collectif, un projet commun.
• Rechercher et analyser des documents de toute nature.
• Présenter un travail personnel et collectif

Acquisition de connaissances :

Le citoyen mauricien, son histoire et son environnement :
• Essai de définition de l’environnement comme milieu de vie.
• Comprendre les relations entre l’homme et son milieu notamment dans l’histoire du pays. • Évolution d’un espace ( physique et social ).
• Les conséquences pour l’environnement

Responsabilisation de l’homme face à son environnement :
• Comportement de l’homme face à l’environnement ( protection, gestion )
• Projection dans l’avenir : notion de patrimoine naturel

Domaine : Vivre ensemble, Développement de la responsabilité et de l’autonomie.

Les élèves seront gérés en groupe de 5 élèves comprenant : un responssable du groupe , un second et trois membres .

  • La compétence visée :

Prendre part à un dialogue, prendre la parole devant les autres, écouter autrui, formuler et justifier un point de vue.
Respecter les règles de la vie collective

  • Dispositif proposé :

Mise en place de groupes imposés, mise en place de moments de régulation tous les matins lors du temps de classe. Les règles de vie en collectivité sont établies dès
le début du séjour. Des dispositifs imagés (sous forme de pictogrammes) permettent aux élèves d’avoir un retour sur le rangement des chambres.

  • Effets attendus :

Chaque élève a pris la parole au moins une fois durant le séjour (remarque, avis, proposition…) Les conflits entre les élèves sont moins nombreux. Les adultes doivent intervenir moins souvent pour faire respecter les règles de vie.
Les chambres sont rangées. Les élèves respectent le sommeil des autres. Les élèves aident au ser- vice à table, prennent part au rangement sans que les adultes les sollicitent.

Domaine : Histoire et Géographie

  • La compétence visée :

Identifier sur une carte et connaître quelques caractères principaux des grands ensembles physiques et humains de l’échelle locale et de l’océan Indien. ( Repérages sur cartes , distriscts, iles soeurs…) Thématique abordée : Le territoire mauricien dans son ensembles et les grands types de paysages. Connaître dans les grandes lignes l’histoire du Pays, connaître la situation de l’esclave à la fin du 18 ème scilècles.

  • Dispositif proposé :

Avant le départ : étude d’un paysage proche de l’école.
• Étude de photographies, sorties sur le
terrain.
• Observer, décrire, nommer, les différents éléments d’un paysage. Comprendre l’organisation de ce pay- sage.

• Découvrir l’histoie de Maurice

Pendant le séjour : étude d’un paysage de bord de mer.
• Étude de photographies, sortie en bateau.
• Réinvestir la méthodologie abordée avant le départ : observer, décrire, nommer les
différents éléments d’un paysage. Comprendre l’organisation de ce paysage.
• Découvrir par le biais d’une sortie, la route des esclaves, leur mode de survie, leur milieu de vie.
• Identifier des éléments remarquables, rechercher des explications (ou explications par le guide…) • Prise de photographies et de notes par les élèves.

Après le séjour :
• Comparaison du paysage de mer et du paysage proche de l’école.
• Pouvoir présenter une journée d’un esclave, par le biais de documents récoltés durant la sortie péda- gogique.

  • Effets attendus :

En observant un paysage (sur le terrain ou à partir d’une photographie), l’élève :
• Repère les éléments caractéristiques
• Nomme ces éléments sans erreur
• Est capable d’expliquer l’organisation dupaysage, ou la journée type de la vie des esclaves. • Situe le paysage sur une carte.

Domaine : activités physiques et sportives

  • La compétence visée :

Adapter ses déplacements à différents types d’environnement : réaliser un parcours d’actions diverses en montagne et sur le bord de mer.

  • Dispositif proposé :

Mise en place de jeux d’orientation; de jeux d’habilité dans divers environnement, sable, eau, roches…
Pour certains élèves valides trec vers le mémorial des esclaves. Expérimentation de la découverte du lagons, utilisation de lunettes ou de masques, palmes…

  • Effets attendus :

L’élève valide
– Réalise un parcours sans difficulté d’au moins 3 km
-Se dirige et se déplace de manière à atteindre un but défini sur un plan.
– Nage dans le lagon en respectant les consignes de ses professeurs.
Sur un terrain plat : l’élève accompagné
– se déplace en marche assurée dans les différents types de sols proposés – utilise les méthodes de reprises d’équilibre apprises en kinésithérapie
– Se relève seul après une chute
Sur une pente peu inclinée en montée
– monte sans tomber ou sans glisser en arrière
dans l’eau :
– se baigne sans crainte et reste curieux du changement de milieu
– mette la tête sous l’eau comme en piscine
– garde un comportement adapté à l’activité.

Les photos du camp

previous arrow
next arrow
Slider